Langue : Français
  • English
  • Español

L'ESTA en transit

Un visa de visiteur, un ESTA ou posséder un passeport américain sont nécessaires pour entrer aux États-Unis. La compagnie aérienne vérifiera le numéro de passeport d'un passager par rapport aux exigences lors de l'enregistrement pour un vol.

L’ESTA USA est illimitée en nombre de transit pendant sa période de validité

À moins que le passeport utilisé pour l'acquérir n'expire plus tôt, l'ESTA USA est valable deux ans.

Par conséquent, il est possible d'utiliser l'ESTA à plusieurs reprises pour des transits par les USA. Les documents de demande ne doivent comporter qu'une seule date d'arrivée. Cependant, si la date d'arrivée change ou si le passager entreprend un nouveau voyage, aucune information n'est requise. Lorsque le passeport ou l'ESTA servant à sa demande expire, une nouvelle demande est nécessaire pour transiter ou voyager dans le pays.

L’ESTA USA est plus pratique que l'obtention d'un visa

Il est plus facile de soumettre une demande ESTA que de demander un visa. Pour obtenir un visa, vous devez prendre rendez-vous avec un consulat américain (ou une ambassade). En outre, le visa est plus coûteux que l'ESTA. En revanche, la demande d'ESTA est rapide, simple et s’effectue en ligne. Par conséquent, l'ESTA est la méthode idéale pour se rendre aux États-Unis.

Est-il possible de quitter un aéroport en transit ?

En fait, il est tout à fait possible de quitter l’aéroport pendant votre transit dans le pays et même de rester quelques jours sur place si vous le désirez. L'ESTA USA est valable pour un voyage de 90 jours maximum. Veuillez noter que les compagnies aériennes et les aéroports peuvent imposer des conditions supplémentaires. Les voyageurs qui souhaitent quitter l'aéroport entre deux vols sont invités à contacter leur compagnie aérienne.

Toute escale aux États-Unis nécessite également un ESTA.

Les termes escale et transit sont souvent utilisés de manière interchangeable. Un vol de transit est un vol au cours duquel le passager quitte l'avion aux États-Unis et prend un nouvel avion pour la suite de son voyage. En revanche, dans le cas d'une escale, le passager arrive aux États-Unis. Il est obligé de monter ou de descendre de l'avion, puis de reprendre le même vol pour se rendre à sa destination. Le transit et l'escale nécessitent un visa ou un ESTA.

L'ESTA de transit est utilisable pour diverses raisons

Les voyageurs devront indiquer sur le formulaire ESTA leur intention de visiter les États-Unis uniquement à des fins de transit. Dans cette situation, les voyageurs ne sont pas obligés de donner des informations sur leur séjour prévu aux États-Unis. En revanche, ils obtiennent une autorisation de voyage identique à celle qui est requise pour un séjour aux USA. Un ESTA peut être utilisé pour transit ou pour rester aux États-Unis jusqu'à 90 jours pour un voyage de tourisme ou un voyage d'affaires. Les voyages devront néanmoins satisfaire aux critères de l'ESTA.